Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 20:43

 carpe_nuit_DP-copie-1.jpg

 

Voici la carte officielle signée par le préfet de l'Aube. Globalement il n'y a peu de modifications si ce n'est que pour une fois, celles-ci sont à l'avantage des pêcheurs. En effet, le poste de la pointe des terriers (10) est de nouveau autorisé et les dates de fermeture sont presque homogènes :

 

Les dates d'ouverture :

1er avril pour les postes 1, 2 3 4, 5, 7 et 8

1er août pour les postes 6, 9 et 10

Les dates de fermeture :

15 octobre pour le Temple

1er novembre pour les postes 1, 2, 4, 5, 6, 7,8, 9, 10 (voir la carte des postes)

 

Une avancée substantielle que l'on aurait tort de se priver, mais c'est vrai que l'on avait insisté un peu lourdement et les services de la DDT ont été conciliants, faut le dire. Je pense modestement que l'AAPPMA a fait son boulot, que nos interlocuteurs de la DDT (Direction départementale des territoires), nous ont appuyé dans nos requêtes. Maintenant c'est à vous de jouer et démontrer que la pêche à la carpe de nuit peut avoir de l'avenir sur nos lacs. C'est en ce début d'année l'un de mes voeux.

Amicalement
Eric BAILLY-BAZIN
Président des lacs de la forêt d'orient

Repost 0
Published by Aappma des lacs de la forêt d'orient - dans Les infos
commenter cet article
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 22:57

CIMG2471-001

 

Certains ont remisé les cannes, huilé les moulinets pour la saison prochaine dès le premier novembre, considérant que ne pas pouvoir garder le poisson pêché est sans intérêt, voir une hérésie ! Je ne porterai évidemment aucun jugement sur ce choix, je trouve simplement dommage de ne pas profiter de cette occasion pour aborder une autre conception de la pêche, plus sportive et plus respectueuse de nos compagnons de jeux, car il y a de la beauté dans le geste d'accompagner un poisson remis à l'eau, un échange qui nous grandi, une complicité aussi et un énorme pouvoir de préserver une vie.

 

Cela serait aussi l'opportinité de découvrir d'autres modes de pêche qu'il s'agisse de la verticale ou de la pêche linéaire au leurres. S'essayer à d'autres techniques moins habituelles mais efficaces. Quelques uns prolongent ainsi leur passion et c'est un plaisir de les rencontrer sur l'eau. On rencontre aussi de plus en plus de pêcheurs d'autres départements dont certains n'ont pas hésité à faire plus de 300 km pour s'adonner à ce plaisir qui devient rare sur le domaine halieutique français : toucher un big fish. J'en ai rencontré émus jusqu'aux larmes, heureux de montrer la photo ou la vidéo qui a figé ce moment magique. " C'est super ! C'est mon premier qui passe le mètre, je n'ai jamais réussi à en faire un chez moi ".

Pour cette joie communicative, pour le simple plaisir du partage, pour cette émotion à jamais gravée dans l'esprit de ce pêcheur d'ailleurs ; Je ne peux que me féliciter que nous ayons adopté le No kill en fin de saison et préservé ainsi notre potentiel halieutique car s'il y a de gros brochets sur nos lacs, ce n'est pas le fruit du hasard, mais bien le résultat de notre politique de gestion commune. Je dis bien commune, n'étant qu'un facilitateur de décisions ou celui qui donne le ton aux multiples harmonies de notre association. J'aimerais pour parachever cette symphonie, rencontrer aussi ceux dont la pêche est presque une seconde nature, certes ils laisseront à la maison la filoche. Et alors ? C'est un autre plaisir que de préserver la vie fut elle celle d'un animal à sang froid, n'exprimant ni la souffrance, pas davantage la pitié. Utopie ! Me disent certains, car ils sont trop ancrés dans le concept : "Poisson maillé, poisson tué". Peut-être suis-je utopiste ou un doux rêveur, mais quand je vois le chemin parcouru ces dernières années, je veux croire que certains feront le pas nécessaire pour découvir la pêche différemment, cela ne demande, en soit, qu'une ouverture d'esprit.

 

Bien amicalement

Eric BAILLY-BAZIN

Repost 0
Published by Aappma des lacs de la forêt d'orient - dans Les infos
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 19:47

DSC 0364

Conformément à la décision de l'assemblée générale de notre association de 2011, la pêche est no kill (c'est à dire qu'aucun poisson ne peut être gardé) à compté du 1er novembre et c'est d'ailleurs dans notre règlement intérieur à jour consultable sur ce site. Une extension du no-kill existant (1er décembre) voulu à l'unanimité par nos membres.

POURQUOI ?

Je peux comprendre certaines frustrations, rappelant néanmoins à votre souvenir que la pêche il y a quelques années, fermait, bon an, mal an, au 1er novembre. J'estime que nos membres qui ont proposé et voté cette décision à notre dernière assemblée est l'émanation de gens responsables soucieux de préserver leur patrimoine. En effet, en novembre les géniteurs sont déjà plein d'oeufs, c'est une constante depuis peu, probablement du à des changements climatiques. les frais sont d'ailleurs, vous l'avez certainement constaté, avancés dans la saison. Protéger nos géniteurs (de 10 à 15000 oeufs par kilo, un brochet femelle de 5 kg peut donc pondre 75 000 oeufs !) est l'assurance de la pérennité de notre biomasse car aucun alevinage ne pourrait se substituer à ce que dame nature est capable.

Par ailleurs, cette sage décision est un message également à nos partenaires institutionnels : EPTB (établissement public territorial de bassin, ex IIBRBS) Parc naturel régional : Non les pêcheurs Aubois ne se soucis pas seulement de se qu'ils peuvent mettre dans leur filoche, ils savent gérer leur héritage et mettent en place des mesures de protection des espèces. Nous sommes, par ses mesures, les garants du devenir de notre loisir, mais aussi des précurseurs en matière de gestion halieutique, et si nous prenons de beaux poissons aujourd'hui, ce succès n'est pas le fruit du hasard, mais bien celui d'une responsabilité commune.

.

 

Cordialement

Le président

Eric BAILLY-BAZIN

Repost 0
Published by Aappma des lacs de la forêt d'orient - dans Les infos
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 22:27

C'est une grande satisfaction pour votre président : samedi, une quinzaine de personnes ont répondu présents pour la création de nouveaux modules du récif en remplacement de celui détruit à Géraudot. Le bouche à oreille a joué un rôle déterminant pour mener à bien cette expérience unique en France qui nécessite beaucoup de volonté et d'huile de coude.

Si beaucoup de personnes de cette équipe conviviale et volontaire étaient de notre département, il faut saluer particulièrement ceux venus spécialement des départements limitrophes de la Haute-Marne et de la Marne qui n'ont pas hésité à faire une Recifcentaine de kilomètres pour apporter leur contribution à ce projet.

Nous avons donc réalisé deux nouveaux modules en fractionnant deux équipes, l'une dédiée à la coupe, l'autre à la conception des modules. Un travail rapide et de qualité dans une ambiance qui donne du coeur à promouvoir et améliiorer nos espaces piscicoles.

Je remercie sincèrement tous ceux qui ont pris du temps pour le consacrer à cette tâche et tout particulièrement les pêcheurs des autres départements. Quatre modules sont maintenant disponibles.

Quand la solidarité au sein de notre communauté s'exprime avec un si grand succès, je suis assuré que nous pouvons, ensemble, faire de nos lacs une référence en matière de gestion d'AAPPMA.

Je vais assez rapidement solliciter nos partenaires pour une immersion que je souhaite avant le 1er juillet. Les modules sont dans l'eau, ce qui les préservent dans actes malvaillants (non ce n'est pas des fagots pour un barbecue !)

 

Certains pêcheurs Parisiens et de départements plus éloignés ont aussi fait preuve de volontariat en absence d'équipe suffisante. Qu'il soit ici remercier de leur proposition, mais dans la mesure où le nombre de bras était suffisant, il m'a semblé inutile de les faire déplacer. Cela veut dire néanmoins que nous dépassons les limites de notre département et là aussi c'est une satisfaction car les lacs d'orient ont aussi vocation à fédérer tous les pêcheurs dont l'esprit et l'appétence se rapprochent le plus de notre philosophie : la pêche raisonnée et le respect de nos compagnons de jeu.

 

La convivialité et la solidarité sont le scellement de la grandeur de notre passion. Merci encore à tous ceux qui ont consacré cette demi journée au bénéfice de notre AAPPMA.

 

Amicalement

Le président

Eric BAILLY-BAZIN

Repost 0
Published by Aappma des lacs de la forêt d'orient - dans Les infos
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 22:01

Le président des lacs de la forêt d’Orient recevra lors du salon dédié à la pêche de Clermont-Ferrand le 15 janvier prochain, le prix Carnavenir 2011 « en reconnaissance de la gestion moderne et volontaire que vous appliquez sur les domaines dont vous avez la charge ». Chaque année, l’association Carnavenir attribue un prix ainsi qu’un chèque de 500 euros à une association de pêche. Une reconnaissance du travail accompli et des nombreuses mesures prises en assemblée générale pour soutenir et améliorer la biomasse piscicole.

Ce trophée qui fait honneur à notre association, je tiens personnellement à l’attribuer à vous tous, qui au cours des ces dernières années, ont soutenu notre politique de gestion et les mesures mises en place pour conduire nos lacs à une situation qualitative et quantitative. Ce n’est pas une reconnaissance à votre président et au conseil d’administration car nous ne sommes que les acteurs de ce renouveau, mais bien la vôtre pour vos efforts, votre sens de la responsabilité et votre dynamisme. Vous pouvez en être fiers car au-delà de nos frontières départementales, nombreux sont les présidents d’AAPPMA et les pêcheurs  qui regardent de plus prêt nos mesures et leurs conséquences sur la biomasse piscicole. J’émets modestement le vœu que d’autres dirigeants associatifs marchent dans nos pas, afin que le potentiel halieutique de nos territoires soit optimisé. C’est à mon sens la condition nécessaire pour que les pêcheurs reprennent du plaisir et que nos effectifs reprennent des couleurs. Les pêcheurs des lacs d’orient l’on fait et même ceux, hier récalcitrants, adhèrent aujourd’hui à cette évolution soucieuse de préserver notre patrimoine, notre richesse, en un mot notre héritage. Que le prix Carnavenir vienne vous conforter dans les choix difficiles que vous avez pris.

Le président
Eric BAILLY-BAZIN

Repost 0
Published by Aappma des lacs de la forêt d'orient - dans Les infos
commenter cet article